Le Chat noire

 

Víctor Castán Ruiz, 4º ESO IES Juan de Lanuza

C'était le chat typique des histoires effrayantes: á l'aspect noir et lugubre. C'était aussi un chat borgne. Personne ne savait comment il avait perdu son il, mais le chat vivant avec cette perte depuis qu'il très jeune. A cause de ce manque c'était le chat le plus fantasmagorique, il vivait seul dans une maison abandonnée. Ni les hommes ni les félins n'osaient s'approcher de lui. Une nuit sombre, un miaulement retentit à travers le brouillard. C'était un chat, même s'il miaulait comme un corbeau. Un miaulement qui demandait un abri. C'était un chat noir comme lui, il avait les deux yeux dans leurs orbites. Le chat borgne a pitié de lui et laisse passer dans sa sombre demeure. C'était étrange, parce qu'il était habitué à la solitude et il ne se souvenait pas de la dernière nuit partagé avec quelqu'un, mais il a estimé que l'extraction d'un il á son impuissant, il ne serait pas la situation si exceptionnelle.
 

 

» Subir
» Imprimir página
» Más noticias de Rincón Literario

 

 
Contacto | Aviso Legal | Inicio

Desarrollado por DiCom Medios, S.L.
© Prensa Diaria Aragonesa

Ibercaja Gobierno de Aragón